Histoire et Patrimoine

Histoire et Patrimoine

Histoire

Culoz a traversé toutes les époques.

Période mésolithique

En l’an 8 000 avant J.C, la fonte des glaciers s’accélère, la dernière période glaciaire dite de Würm s’achève. Suite au retrait du glacier, un immense lac apparaît au pied du Grand Colombier où traverse le Rhône. Ce lac disparaîtra progressivement pour devenir de nos jours le marais de Lavours. C’est à cette époque que l’homme du mésolithique s’installe notamment à Culoz et Landaize. Il fonde des groupes d’individus qui s’établissent dans des abris sous-roche. Des sépultures et lieux de vie ont été retrouvés et étudiés.

De l’âge du bronze au VIIIème siècle

Nous retrouvons trace de l’homme à l’âge du bronze final (autour de 2000 ans avant J.C), du Tène final (autour de 100 ans avant J.C) et de la période antique du Bas-Empire (autour de 300 après J.C). Culoz possédait 2 ports romains sur le Rhône. Un oppidum et des remparts étaient érigés à ces époques.

Suivi une période plus obscure où peu de trace subsistent. Culoz passe sous le contrôle des Burgondes (vers 440 après J.C) puis sous souveraineté du royaume de Lotharingie qui deviendra plus tard le Saint Empire Romain Germanique. Au cours de cette période, la bourgade s’installe définitivement sur le coteau du Grand Colombier proche de la source du Jourdan où se situe actuellement le vieux bourg de Culoz. Un second lieu de vie, Landaize, est situé au pied de Margeot et un troisième village est situé plus en hauteur, à Châtel-d’en-Haut autour de la fontaine aux fées.

Du VIIIème siècle à la révolution industrielle

Au VIIIème et IXème siècle, différentes invasions succédèrent, période de trouble et d’insécurité. Un château, dit château des Sarrasins, fût érigé à Châtel-D’en-Haut. Il reste des ruines de ce château sur le rocher surplombant la vallée ainsi que les ruines du village. Ce château était situé sur la voie terrestre qui menait à Genève.

Au Xème siècle, Bérold de Saxe, aidé par le seigneur de Seyssel et secondé par un capitaine héroïque du nom de Luyrieu, déloge les Sarrasins et construit un 1er château (construction en bois) à Culoz, jouxtant la source du Jourdan, situé plus en hauteur que celui actuel. La féodalité s’installe avec de nombreuses seigneurie qui parcelle le Bugey. Dès lors, Culoz est sous la seigneurie de Luyrieux.

Au XIIIème siècle, le château de Montvéran est construit sur un rocher dominant l’entrée ouest de Culoz. Le château reste la propriété des Luyrieu jusq’au XVIème siècle (Site actuel du château).

Au cours de ces siècles, les moines chartreux s’installent autour du Grand Colombier (Chartreuse d’Arvière construite en l’an 1122). Sur les coteaux de Culoz, les chartreux y sont présents et cultivent le vin. De nombreux celliers sont présents. De nos jours encore, les vignes structurent le paysage (Domaine de Bel Air). Le cellier des chartreux existe encore à ce jour, transformé en maison d’habitation.

Culoz se construit autour de ces institutions que sont la seigneurie de Montvéran et les chartreux d’Arvières. La ville est implantée sur le coteau proche du château. C’est le vieux bourg de Culoz.

De la révolution industrielle à nos jours

Au XIXème siècle, avec l’arrivée de la 1ère révolution industrielle, Culoz connaîtra un essor grâce notamment à l’arrivée du chemin de fer et la gare. Dès lors, des industries vont s’installer tel que la SABLA (traitement de la chaux), la CIAT (industrie), Valisère (confection de sous-vêtements). Culoz fut l’une des 1ères villes électrifiées de France.
Au cours du XIXème siècle, l’histoire s’est encore enrichi d’hommes célèbres qui ont habité où séjourné à Culoz tel que Henri Dunant, les Frères Serpollet, Gertrude Stein, Ariette Dengeville, Prokovieff, Antonin Poncet, Pierre Dumont, Jules Giguet.

L’histoire s’écrit encore avec les travaux d’endiguement du Rhône en 1980, ou encore le sportif natif de Culoz, Christophe Lemaitre …
Tout cette histoire est conservée à la maison du Patrimoine de Culoz, dans l’ancienne Rectorie Saint Antoine (ouverte les dimanches en juillet et août, visite possible sur rendez-vous)
Des visites guidées sont également proposées en été. Contactez l’office tourisme.

Personnages célèbres

Henri Dunant

Devenu citoyen français à Culoz en 1859, Henry Dunant hérita de la Chèvrerie, une des plus anciennes maisons culozienne.
Après avoir assisté à la bataille de Solférino (1859), il est à l’origine de la création de la Croix-Rouge.

Les frères Serpollet

Grâce à leur découverte de la vaporisation instantanée, ils construisirent à partir de 1888 et avec la participation de Claudius RICHARD, les premiers véhicules équipés de moteurs à vapeur.
Ce fut un véhicule Serpollet qui, le premier, atteignit la vitesse de 100 km à l’heure.

Gertrude Stein

Cette mécène et femme de lettres américaine soutint et entretint des relations de sympathie avec Picasso, Matisse et Braque et séjourné à Culoz au Clos Poncet de février 1943 à décembre 1944.

Antonin Poncet

Éminent chirurgien et chercheur lyonnais, il réside à Culoz de 1895 à 1913, dans une grande propriété qu’il a fait aménager.

Sergueï Prokofiev

Compositeur russe, il a effectué un séjour au Château de Montvéran à Culoz de 1928 à 1929.
La légende culozienne dit qu’il y aurait trouvé l’inspiration pour composer son oeuvre « Pierre et le Loup ».

Henriette d’Angeville

Henriette d’Angeville, née le 10 mars 1794 à Semur-en-Auxois et morte le 13 janvier 1871 à Lausanne, plus connue sous le nom de « Mademoiselle d’Angeville, la fiancée du mont Blanc », est une alpiniste franco-suisse. Elle est la deuxième femme à gravir le mont Blanc. Vers la fin de sa vie, elle s’intéresse à la spéléologie et fonde un musée de minéralogie à Lausanne. Famille de la fléchère

Pierre Dumont

Cet ingénieur électrifie Culoz en 1887, après avoir construit une usine électrique au bord du Jourdan.
Culoz fut ainsi une des premières communes de France à bénéficier de l’éclairage électrique.

Jules Giguet

Poète et écrivain né à Culoz, il commenca par écrire des partitions puis il se dirigea vers la poésie et l’écriture de pièces de théatre.

Christophe Lemaître

Athlète français spécialiste de sprint, ce natif de Culoz a gagné plusieurs médailles olympiques et plusieurs titres européens.

Patrimoine et bâtiments

Le château de Montvéran

Construit au 14è siècle ;
Situation dominante entre Jugeant et Colombier.

L’aqueduc

L’ancien aqueduc de Culoz apportait de l’eau à un ancien moulin

La réctorie Saint-Antoine

Belle bâtisse datant du 14ème siècle, elle a abrité de 1675 à 1888 l’école de garçons. Elle abrite la Maison du Patrimoine depuis 2000.

Le clos Poncet

Maison bourgeoise et son parc (ancien cellier), aménagés en 1895 par Antonin Poncet

Patrimoine naturel

Venez vous balader autour des magnifiques étangs du territoire de la commune : l’étang Gardeur et l’étang de la Rica.

L’étang Gardeur

L’étang de la Rica

Chemins de randonnée

De nombreuses randonnées autour de Culoz vous permettront de découvrir des paysages spectaculaires : GR9, GTJ, Chemin de St Jacques de Compostelle… Retrouvez le guide des randonnées du territoire sur le site de l’office de tourisme Bugey Sud en cliquant ici.